Mon équipement de réception APT :

Voir vidéo => ICI <= Dispo en VOD sur la WEB TV => ICI <= Choisir Rx Sat WX APT dans le menu ON-DEMAND

La QFH que j'utilise maintenant, avec le préampli
de 32 DB au plus prés de l'antenne ici 15 cm de câble 50 Ohms.

Antenne omnidirectionnelle en double V : > < 
orientée Est-Ouest pour obtenir le meilleur gain,
afin de capter  le satellite 

         défilant même s'il passe trés bas à l'horizon, 
          et  ses radians en > < dans le même sens.

j'ai remplacé cette antenne par la QFH.

Un préampli 137 Mégacycles :
Un préamplificateur d'un gain de 15 à 20 DB suffit, ici un 32 DB,
monté sous l'antenne (dans un coffret blindé et étanche).
Le cable 50 Ohms de l'antenne ce connecte a l'amplificateur 137 Mhz, coté IN ANTENNA
OUT RICEVITORE pour la sortie du ca cable en 75 ohms, vers le récepteur, voire
la doc de montage ci dessous.

TELECHARGEMENT DE LA DOC DE MONTAGE : soit 7 Mo :ICI

Les photos des réalisations de JCR du 78 :
http://picasaweb.google.com/rjclick

Son site : http://rjclick.perso.sfr.fr/

EXPLICATIONS POUR LES NOVICES :

Le récepteur analogique :
Le récepteur satellite, doit avoir une bande passante de 30 à 45 KHz,
avec un contrôle automatique de fréquence (CAF),
entre le début et la fin du passage du satellite, la différence de fréquence peut être de plus 7 kHz,
étant dù à l'effet Doppler, sans parler du fading qui n'arrange pas les choses.
Ci-dessous,  le METEOCOM 12 D, celui-ci date des année 90, voir la doc. du METEOCOM 12D : ICI

Fiche F femelle/BNC pour la connection de l'antenne sur le METEOCOM 12D +
F male sur le cable d'arrivé sortant du préamplificateur 137 Mhz.

Chaque satellite tourne autour de la terre suivant une orbite polaire,
à une altitude moyenne de 830 km, cette orbite est du type héliosynchrone.
On le comprend facilement avec un logiciel de prévision de passage satellite.
Les satellites polaires tournent autour de notre globe,
le point le plus éloigné de la course du satellite autour de la Terre s'appelle l'apogée,
alors que le point ou le satellite s'approche le plus de la Terre s'appelle le périgée.
Chaque satellite a ses propres apogées et périgées, sa propre puissance
d'émission et un type d'antenne particulier.
Donc, même si deux satellites passent sur une même orbite,
le niveau de réception peut être différent.
Le détecteur de rayonnement haute résolution embarqué appelé radiomètre,
balayant une zone de 3000 km de large et mesure le rayonnement émis par la terre,
dans le domaine visible et infrarouge sur 5 gammes spectrales:
* canal 1 : 0.58-0.68 micromètres
(lumière visible)
* canal 2 : .725-1.0 micromètres
*canal 3a : 1.58-1.64 micromètres
*canal 3b : 3.55-3.93 micromètres
*canal 4 : 10.3-11.3 micromètres
*canal 5 : 11.5-12.5 micromètres
Les mesures effectuées par le radiomètre sont transmises en temps-réel vers la terre,
mais seulement 2 des 5 canaux de mesures sont disponibles.
dont le canal 2 ( lumière visible) et le canal 4 IR le jour, puis deux canaux IR la nuit.
Ces mesures sont transmises en VHF,
sur une bande de fréquences allant de 137 a 138 Mhz,
en modulation de fréquence (FM),
avec une excursion d'environ 25 à 40KHz,
avec une sous-porteuse à 2400Hz modulée en amplitude,
qui définit la luminosité de l'image et la qualité,
d'où l'importance du réglage audio, trop fort l'image sera trop foncer
car + de 2400 Hz, trop faible l'image sera trop lumineuse car - de 2400 Hz,
la durée des passages en visibilité et  réception varie de 8 à 15 minutes,
pour les passages les plus favorables,
selon votre installation d'antenne soit directive sur rotor,
qui assure le suivie du satellite ou omnidirectionnelle et votre situation géographique,
en hauteur, dans une vallée, au pied d'une montagne etc...

Sur le site de comelec le matériel plus moderne est visible : 

RECEPTEUR /  ANTENNE ET PRE-AMPLI 137 Mhz

Utiliser un computer puissant = (Après l’an 2000) :
Pourquoi ?
C'est un gain de temps lors du traitement colorimétrique.

Un micro-ordinateur avec une carte audio, performante.
Pourquoi ?
C'est grâce au signal acoustique que les données arrivent a la carte audio du PC.
Attention :
Chaque carte audio, a sa propre horloge, par exemple WXtoIMG,
prend en compte l’horloge de la carte audio, pour le calibrage de l’image, dès la première installation,

afin de rendre une image parfaitement droite, pour son traitement colorimétrique.


C'est grâce a l'émission sonores, issue du satellite, pendant sa période de passage entre 8 a 15 minutes environ,
 (pour les défilants), que le fichier audio se constitue.

Ensuite,

le logiciel va traiter ce fichier audio, pour le traduire en fichier image, grâce a 2 canaux voir plus bas.

Cette même image va passer sous divers phases, de traitements colorimétriques, pour en tirer le maximum de compréhension,
par l'observateur, ci-dessous NOAA 18 le 12/08/2006, 14H22 locale.

 


Aujourd’hui, j’utilise pour la réception analogique, le PC du système Eumetcast voir : => ICI <=

J’ai donc un PC dédier a la météo, autant pour la réception analogique, numérique par le système eumetcast,

mais aussi de l’envoie des données de la station météo WS 2500 : OS : Windows vista.

Pour tester différents logiciels, je vous conseille un OS 32 Bits, certains soft ne fonctionne pas sous OS 64 bits.

 

Pour la réception des satellites météorologique, il faut obligatoirement, un logiciel de prévision de passage comme :

WXTRACK : téléchargeable => ICI <=

Logiciel gratuit, pour savoir les positions, donc les heures de passage des satellites défilants :

Pour le décodage:
Un logiciel gratuit (V. freeware) WXtoIMG :

Mais egalement payante pour l’utilisation de tous les modes de traitements :

Documentation en français (2.5.11): traduit par Jean-Louis Fenasse : en .PDF : =>  ICI <=

Des fichiers d'aide en français accompagnent le programme WXtoImg.
Pour les utiliser, choisissez à partir de la ligne de menu:

Options -> GUI Options -> Help Language -> FR :
Manuel de référence de WxtoImg en français sur le site WXtoIMG => ICI <=
(inclut le manuel de l"interface graphique de l'utilisateur (GUI), la FAQ, et l'étalonnage requis) (HTML)

Téléchargement de WXtoIMG sur : http://www.wxtoimg.com/downloads/

!!! Très important : LE REGLAGE AUDIO !!!
Le réglage audio visible en bas à droite;
Dés que le signal audio du satellite est présent, lors de la premiere réception après l’installation de WXtoIMG,
je règle les paramètres audio du PC pour un gain maxi de 50, mais ceci dépend des cartes audio,

sur la carte mère ou externe PCI, ou sur USB, PC récent ou plus ancienne…
par l'effet doppler cette valeur peut légèrement monter ou descendre, pour les satellites défilants, en APT.

 

Capture d’écran WXtoIMG version 2.9.5, réception de NOAA 15 le 1er Mai 2009, (17H21 locale début de la réception),

traitement MSA, canal 2 Vis + canal 4 IR, la version a partir de V. 2.9, permet la réception et traitement de NOAA 19.

image001.jpg

image002.jpg

Voir l’image seule du passage de NOAA 15 : => ICI <=

 

Autres Doc. sur WXtoIMG : => ICI <=

 

Les autres logiciels pour la réception et/ou le traitement : 

Le logiciel WXsat (GRATUIT) :

La dernière version : Novembre 1999, dispo en téléchargement => ICI <= Doc. en Français : => ICI <=

 

Le logiciel APT DECODER ( GRATUIT):

Téléchargement => ICI <= Doc. en Français : => ICI <= voir la page de F5RHE => ICI <= Ses réceptions => ICI <=

 

SATSIGNAL : => ICI <=

En passant la souris sur l'image cela donne la température, avec WXtoIMG,
ceci est dû grâce au matériel a bord du satellite, transmettant les informations dans le signal audio, (télémétrie)
en voici un exemple, ceci est la télémétrie des images de cette page autant seule que dans WXtoIMG
ci dessus, c'est NOAA 18 le 12 AOUT 2006 12H22 GMT soit 14H22 Locale ( Heure d'été ):

Process wave file analysis :
  C:\WXtoImg\audio\08121222.wav
Non-standard sample rate reset to 11025 Hz
Signal analysis at 0,50 into the file...
Apparent carrier freq: 2383,15 Hz, suggested sampling freq: 11101 Hz
Meteor/Resurs analysis: mean signal: 4825,95
  256 Hz tone: averge: 0,048 (req: 0,095),  peak: 0,004 (req: 0,080)
Analysis - checking auto-correlation
  ACF for F = 0Hz:  acf[0] = 1,05,  [t/2]=0,22,  [t]=1,01,  [3t/2]=0,20,  ratio [t] / avg([t/2], [3t/2])=4,80
  ACF:  minimum 12,4%,  mean 59,9% of peak signal
  ACF does not suggest double-speed signal
NOAA analysis: mean signal: 4902,74
  832 Hz tone: average: 0,055 (req: 0,015),  peak: 0,116 (req: 0,055)
  analyser recognised NOAA APT
From DecodeFilename routine:
  Created: 2006-08-12 12:22:55
  Modified - duration: 2006-08-12 12:22:51
  From name: 2006-08-12 10:22:00
  File start: 2006-08-12 10:22:00
  Mid pass: 2006-08-12 10:29:22
  Pass AOS: 2006-08-12 11:08:39
  Pass end: 2006-08-12 09:22:19
  Predicted satellite: NOAA-18
Video post-processing time: 0 millisecs (elapsed)
Net signal analysis time: 183 msec
ACF (for plot) analysis time: 17 msec.
Signal level is OK
Wave file processing time: 5704 millisecs (elapsed)
  Signal_source    0 ms
  AM_demod2    3298 ms
  Video_decoder    2174 ms
NOAA-18 starting overlay at 2006-08-12 11:08:24 UTC
  Kepler data from: noaa.txt
  Keplers are 7 days offset
Scale and warp map projection to match image
Ground track step per line (from locations) : 3,295km
Mid-picture line: 960,  lon = -137,64°  lat = 32,80°  altitude = 860,1 km
Image rotation estimate: rotation: 10,50 degrees
Vertical map warp:    0,00118 Y^2 + 0,96957 Y + 0,00001  (correl: 1,000000)
Horizontal map warp:  1,9151E-8 X^3 + 1,6067E-6 X^2 + 0,97975 X + (offset: -0,048382)  (correl: 1,000000)
Horizontal map skew:  -0,00911 Y^2 +  0,05462 Y + 0,00000  (correl: 0,999847)
Overlay image minute marker at line: 72
NOAA: From wedge telemetry channel A is AVHRR sensor 2 (0.86um visible)
NOAA: From wedge telemetry channel B is AVHRR sensor 4 (11um thermal IR)
NOAA: Chan A is all sensor 2
NOAA: Channel switch line: -1
NOAA:  Corrected wedge values:  31 63 95 127 159 191 223 255 
NOAA:  Expected wedge values:   31 63 95 127 159 191 223 255
NOAA: Blackbody PRT 8-bit values: [56 57 56 58], temperature: 288,4K (15,2C)
NOAA: Blackbody value: 114, apparent temperature 288,4K (15,2C)
NOAA: Channel A look-at-space (black) value: 9
NOAA: Channel B look-at-space value: 249
Video post-processing time: 2172 millisecs (elapsed)
Main image: 2080 x 1572 pixels (W x H)
Channel A: 1040 x 1572 pixels (W x H)
Channel B: 1040 x 1572 pixels (W x H)
False colour: 1040 x 1572 pixels (W x H)
NOAA: From wedge telemetry channel A is AVHRR sensor 2 (0.86um visible)
NOAA: From wedge telemetry channel B is AVHRR sensor 4 (11um thermal IR)
NOAA: Chan A is all sensor 2
NOAA: Channel switch line: -1
NOAA:  Corrected wedge values:  31 63 95 127 159 191 223 255 
NOAA:  Expected wedge values:   31 63 95 127 159 191 223 255
NOAA: Blackbody PRT 8-bit values: [56 57 56 58], temperature: 288,4K (15,2C)
NOAA: Blackbody value: 114, apparent temperature 288,4K (15,2C)
NOAA: Channel A look-at-space (black) value: 9
NOAA: Channel B look-at-space value: 249
Video post-processing time: 2266 millisecs (elapsed)

Son graphique :

 Caractéristiques de la transmission:
120 lignes/minutes.
Une ligne d'image dure 0.5 seconde.
La résolution est de 4 kilométres.
La puissance de l'emetteur est de 5 watts en polarisation circulaire droite,
pour chaque ligne d'un canal :
synchronisation  / marqueur temporel / image / telemetrie.

APT = Le Système de Transmission Automatique d'Images :
Une ligne de données est transmise chaque demi-seconde,
contenant une ligne d'image des deux canaux AVHRR ainsi que de l'information complémentaire, comme ci dessous.

. A chaque réception de trame d'image,
la synchronisation apparaît sous forme de lignes noires verticales à gauche de l'image
tandis que les données de télémétrie se présentent sous forme de "coins" transportant la calibration et autres informations.
Chacun des deux canaux AVHRR peut être choisi de la station-sol NOAA pour la diffusion.
Un canal visible est utilisé pour fournir l'imagerie APT durant le jour et un canal infrarouge est utilisé en permanence nuit et jour.
Un second canal infrarouge peut être programmé pour remplacer le canal visible pendant la portion d'orbite nocturne,
ces changement de canaux sont surtout visible en direct l'hiver, sur le Nord Afrique ou le Nord de l'Europe.
Le système d'échantillonnage embarqué utilise une ligne sur trois de l'instrument AVHRR
et échantillonne chaque ligne, pour fournir une linéarisation perpendiculairement à la trace.
Ceci permet une résolution constante toutes directions d'environ 4 km.
Les caractéristiques du signal transmis restent inchangées sur la série de satellites NOAA KLM,
par rapport à la série des TIROS-N (NOAA-8 à NOAA-14),
tandis qu'il existe un petit changement dans le format de données pour tenir compte du canal-3 servant de nuit,
modifié de l'instrument AVHRR.

Exemple pour la transmission d'un canal :
VISible (a gauche) et d'un canal IR(a droite):

C'est l'image brute, sans analyse de colorimétrie,
Ci-dessus réception de NOAA 17 du 1 Août 2006 à 11H08 locale.

Les marqueurs sont une alternance de traces noires et blanches
pour le canal VISible, blanches et noires pour l'Infrarouge horizontales
la synchronisation est une alternance de bandes verticales,
la télémétrie est une alternance de bandes en niveaux de gris. 

Voici l'image de NOAA 17 du 1 Août 2003,
après le traitement colorimétrie mode MSA, on obtient ceci :

En période d'hiver l'éclairement n'est pas toujours suffisant :
Le matin trop sombre, l'après-midi, trop tard pour bénéficier de la lumière du soleil
par apport à leurs ordres de passages,

c'était souvent le cas avec NOAA 12, hors service maintenant.

De plus, les modes de traitement colorimétriques, doit être utiliser en fonction de l'heure,
et des saisons tout au long de l'année !

Exemples :
MCIR = en nocturne
HVCT = au levée du soleil et au couchée
( attention je parle de l'éclairement depuis l'espace )
MSA = de jour

Petite galerie interactive de mes réceptions a titre démonstratif : => ICI <=

Pour infos :

Le Système Polaire Conjoint Initial :
Le Système Polaire Commun Initial, comprend un satellite NOAA des Etats-Unis
et un satellite Metop européen sur des orbites complémentaires calculées
pour assurer une couverture complète à des intervalles inférieurs à 6 heures.
Depuis deux décennies,
les Etats-Unis ont fourni des données opérationnelles, en continu, à partir de leur série NOAA de satellites météorologiques polaires.
La Russie, a également maintenu une série de satellites Meteor, en orbite polaire, pendant quelques années, actuellement H.S. en APT.

Voir infos sur statut des satellites défilants => ICI

Les Etats-Unis, maintiennent actuellement, quatres satellites en orbite polaire, NOAA 15, 17, 18

et le dernier  NOAA 19 : voir => ICI et ICI <=

POUR EN SAVOIR PLUS SUR METOP VOIR EXPLICATIONS : => ICI <=

NOVICES AMATEUR ! Besoin d’aide ! Ne rester pas seul dans votre coin ! Venez rejoindre plus de 260 membres :

 Inscription au groupe d’observation de la terre  WXSATPICTURE => ICI <=